L'heure de la sentence pour Bradley Manning

le
0
Le parquet a requis une peine de 60 ans de prison contre l'informateur de WikiLeaks. Selon la loi, Bradley Manning, 25 ans, pourrait écoper d'une peine allant jusqu'à 90 ans.

C'est une décision bien difficile que doit rendre ce mercredi le colonel Denise Lind, juge militaire chargée de décider de la peine du soldat Bradley Manning. Le parquet militaire a requis lundi 60 ans de prison contre ce jeune Américain de 25 ans, blondinet fluet, reconnu coupable d'avoir transmis au site WikiLeaks plus de 700.000 documents secrets, à la fois militaires et diplomatiques, parce qu'il n'approuvait pas la politique de son pays. «Aucun soldat dans l'histoire de l'armée n'a démontré un mépris aussi extrême» des intérêts de la nation, a plaidé le capitaine Joe Morrow pour l'accusation, en déduisant que Manning méritait de «passer l'essentiel de ce qui lui reste à vivre en prison». L'armée estime indispensable de «faire un exemple», pour dissuader d'autres chevaliers autoprocla...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant