L'heure de gloire de Manuel Valls

le
0
Manuel Valls.
Manuel Valls.

Et Manuel Valls est nommé à Matignon... Au terme d'un suspense long de plusieurs mois, et d'incessantes rumeurs de remaniement, le ministre de l'Intérieur devient Premier ministre, après la claque subie par le PS aux municipales. Une débâcle qui a donc coûté sa place à Jean-Marc Ayrault. L'arrivée de Manuel Valls, 51 ans, à la tête du gouvernement est un bouleversement pour une gauche qui a mis du temps à le reconnaître comme un personnage crédible. Né à Barcelone, naturalisé français à l'âge de 20 ans, ce fils d'un artiste-peintre catalan se forme à la politique chez les jeunes rocardiens puis auprès de Lionel Jospin. Il milite dans l'Essonne avant de devenir maire d'Évry en 2001, puis député l'année suivante. Très longtemps, il reste singulièrement isolé au sein d'un Parti socialiste qui le dépeint en "Sarko de gauche", tant ses positions sont à droite de l'échiquier.REGARDEZ Manuel Valls, 30 ans de vie politique : "Parti socialiste, c'est daté. Ça ne signifie plus rien."En avril 2008, dans un livre intitulé Pour en finir avec le vieux socialisme... et être enfin de gauche ! Manuel Valls écrit : "Parti socialiste, c'est daté. Ça ne signifie plus rien. Le socialisme, ça a été une merveilleuse idée, une splendide utopie. Mais c'était une utopie inventée contre le capitalisme du XIXe siècle !" La patronne du PS de l'époque, Martine Aubry, entre en guerre avec lui... Jusqu'à lui réclamer de se taire ou de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant