L'hépatite B trop peu combattue en France

le
0
280.000 personnes sont porteuses du virus en France, bien souvent sans le savoir. Les auteurs d'une étude appellent à «augmenter le dépistage et la vaccination des personnes les plus à risques».

Alors que plus de 280.000 personnes sont porteuses, bien souvent sans le savoir, du virus de l'hépatite B en France, une étude publiée récemment dans la revue BMC Public Health montre que «des progrès restent à faire» en matière d'information, de dépistage et de prévention contre cette grave maladie du foie, responsable de 1 300 décès par an dans notre pays. Seulement 70 % des personnes interrogées (plus de 9 000 Français âgés de 18 à 69 ans et résidant en métropole) savent que le virus de l'hépatite B se transmet lors de rapports sexuels sans préservatifs alors que la quasi-totalité (99 %) sont informés de ce risque à propos du VIH, l'agent du sida. Le second mode de contamination (échange de seringues lors de la prise de drogue) est en revanche mieux connu (90...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant