L'Hapoël Beer-Pong

le
0
L'Hapoël Beer-Pong
L'Hapoël Beer-Pong

Champion d'Israël quarante ans après son dernier titre en mai dernier, l'Hapoël Beer-Sheva reçoit mardi soir le Celtic, une semaine après la gifle reçue à Celtic Park. L'histoire d'un club revenu de la poussière et porté par une propriétaire charismatique et révolutionnaire.

On se met à genoux et on l'observe. La scène est iconique. Autour d'elle, on retrouve les bâtisseurs d'un rêve : Barak Bakhar, John Ogu, Elyaniv Barda, Maor Buzaglo ou encore Dudu Goresh, au bord des larmes. Alona Barkat ne contrôle plus rien, vient de laisser de côté son costume de propriétaire de club et danse au milieu de ses joueurs, une écharpe rouge et blanc autour du cou. La femme crie, chante et bouscule l'histoire avec un maillot barré d'une mention claire : "Champions". On parle là d'un sommet, d'une bascule après quarante longues années d'attente. Le soir du 21 mai 2016, l'Hapoël Beer-Sheva vient de battre le Bnei Sakhnin FC (3-1) dans sa cocotte minute du Turner Stadium. L'hystérie vient alors de s'emparer de Beer-Sheva, le centre administratif du sud d'Israël, situé dans le désert de Néguev : la place explose en rouge, Alona Barkat fond en larmes sur son siège et l'entraîneur Barak Bakhar fait du cheval sur le dos de son adjoint. Quarante ans plus tard, les Crazy Reds viennent de monter de nouveau sur le toit du pays avec un titre de champion d'Israël inattendu, après trois ans de sacre du Maccabi Tel Aviv. Comme dans un rêve.

Youtube

La maison, la star et l'histoire


Il faut remonter le temps pour comprendre le poids de l'exploit. Il faut surtout s'arrêter sur ce nouveau monstre imprenable : le Turner Stadium, ses 16 000 places et son architecture inspirée du Gelredome d'Arnhem. Une enceinte où l'Hapoël Beer-Sheva n'a jamais perdu une rencontre de championnat depuis son inauguration en septembre 2015. Hier encore, le club disputait ses rencontres au Vasermil, un stade rempli d'histoires mais dénué de charme avec sa piste…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com