L'extension d'Olympic Dam se profile lentement

le
0

(Commodesk) Le flou persiste sur l'extension, ou non, de la mine Olympic Dam de BHP Billiton en Australie mais la compagnie semble prête à investir. Elle vient d'acheter à Copper Range, petite entreprise minière sud-australienne, quatre licences d'exploration et cinq demandes de licences pour un total de 3 millions de dollars. Toutes sont à proximité de sa mine de cuivre et d'uranium au sud du pays.

BHP Billiton avait déjà acheté, le 13 juin (lien), six permis d'exploitation à proximité d'Olympic Dam. Il dispose désormais de toutes les zones proches de la mine, la compagnie a précisé après ces achats de licences qu'elle s'assurait les droits d'exploration pour un moindre coût en vue d'une exploitation future, sans donner plus de détail.

Cependant ces licences ne pourront être accordées que si BHP précise son projet. L'autorisation gouvernementale pour l'extension de la mine, obtenue fin 2011, n'est valable que jusqu'en décembre. Elle pourra être renouvelée si le Conseil d'Administration de l'entreprise valide les travaux. Au vu de l'incertitude du marché des matières premières et du coût du projet (plus de 30 milliards de dollars) ces derniers hésitent.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant