L'Express choque à gauche et à droite

le
0
«Femmes : le pouvoir du sexe». La une de l'édition du 6 mars de L'Express a provoqué la colère de plusieurs femmes politiques de tous bords.

«La fondatrice du journal, Françoise Giroud, doit se retourner dans sa tombe», jure la copéiste Valérie Debord. Pour la sénatrice socialiste et militante féministe Laurence Rossignol, «la une de L'Express est particulièrement méprisante». «L'Express a heurté toutes les femmes», estime la maire socialiste de Reims, Adeline Hazan. En cause, la une de l'hebdomadaire, qui titre son édition du 6 mars «Femmes: l'arme du sexe», avec en photo Marcela Iacub, qui a rédigé un livre racontant son aventure avec DSK, et les Femen, ces féministes connues pour leurs actions seins nus. Toutes les trois avaient fustigé ce choix mardi sur les réseaux sociaux, comme le remarquait Le Lab .

«Non mais là, il faut arrêter de faire n'importe quoi», s'agace Valérie Debord, contactée par Le Figaro. «Alor...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant