L'exil sans fin des Tatars de Crimée

le
0

En mai 1944, peu avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Tatars de Crimée sont déportés en Asie centrale par Staline, qui les accuse de collaboration massive avec l?occupant nazi. Un long exil commence pour ces turcophones musulmans qui régnaient jadis sur la péninsule ukrainienne. La chute de l?URSS leur permettra d?entamer un retour vers leur terre natale. Mais leurs droits et leur identité peinent à retrouver une place dans une Ukraine métamorphosée et en majorité slave.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant