L'exil du patron Robinson sur une île déserte touche à sa fin

le
0
Gauthier Toulemonde, qui a décidé de passer 40 jours sur une île au large de l'Indonésie pour tester des conditions «extrêmes» de télétravail, a pu gérer son entreprise sans encombre. Il sera de retour en France d'ici à la fin de la semaine.

Gauthier Toulemonde prépare ses valises avec le sentiment du devoir accompli. Il doit quitter mardi son île déserte de l'archipel indonésien , longue de 700 mètres, large de 500 et située à cinq heures de bateau du village le plus proche, sur laquelle il vient de passer 40 jours dans des conditions extrêmes. «J'appréhende le retour à la vie moderne après cette longue période de solitude. Je ne sais plus ce que c'est de prendre le métro ou d'être coincé dans les embouteillages», confie-t-il au figaro.fr par téléphone satellitaire ce lundi, à la veille de son départ.

A 54 ans, l'entrepreneur de Saint-André-lez-Lille (Nord), qui a partagé son expérience sur un blog, ne voulait pas seulement réaliser un «rêve d'enfant» ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant