L'exécution de Nimr est une affaire interne saoudienne-Erdogan

le
0
    ANKARA, 6 janvier (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip 
Erdogan a estimé mercredi que les exécutions menées en Arabie 
saoudite, dont celle d'un dignitaire chiite samedi à l'origine 
de tensions avec l'Iran, constituaient une question interne au 
royaume wahhabite. 
    S'exprimant devant des responsables locaux, Erdogan a 
expliqué que ceux qui dénonçaient l'exécution du cheikh Nimr al 
Nimr restaient en revanche silencieux sur les personnes tuées 
dans le conflit civil en Syrie. 
     
 
 (Orhan Coskun; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant