L'exécution d'un imam chiite va embraser le Moyen-Orient-élu irakien

le
0
    BAGDAD, 2 janvier (Reuters) - L'exécution d'un imam chiite 
par les autorités saoudiennes vise à alimenter la querelle entre 
les chiites et les sunnites au Moyen-Orient et est de nature "à 
embraser la région", a estimé un parlementaire irakien, membre 
de la coalition au pouvoir à Bagdad, dans une déclaration à la 
chaîne de télévision Al Soumaria. 
    "Cette mesure prise par la famille régnante (en Arabie 
saoudite) vise à embraser à nouveau la région, à provoquer des 
affrontements entre sunnites et chiites", a déclaré Mohammed al 
Sayhoud, selon le site internet de la chaîne. 
    Les autorités saoudiennes ont procédé à l'exécution que 47 
personnes, dont l'imam chiite Nimr al Nimr, pour que ce que le 
ministère saoudien de l'Intérieur a qualifié dans un communiqué 
de faits de terrorisme. 
     
 
 (Maher Chmaytelli et Stephen Kalin; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant