L'exécutif turc durcit sa guerre contre l'alcool

le
0
Le premier ministre islamo-conservateur, Recep Tayyip Erdogan, veut promouvoir un breuvage à base de yaourt pour former «une génération saine».

«Je prends un troisième raki, j'en profite tant qu'on a encore le droit d'en boire», raille Serdar, jeune entrepreneur, en laissant tomber un glaçon dans son verre. Dans la douceur de la nuit stambouliote, ses récriminations à l'encontre du premier ministre turc se font plus sonores à mesure que baisse le niveau de la bouteille d'alcool de raisin anisé partagée avec ses amis. Vendredi, dans un symposium consacré aux politiques publiques sur l'alcool, Recep Tayyip Erdogan a décrété que la boisson des Turcs était l'ayran, un breuvage à base de yaourt, et s'est ému que la promotion de la bière ait accompagné la fondation de la République turque dans les années 1920. Le lendemain, il a réitéré lors d'un congrès d'hommes d'affaires musulmans: «Pour former une génération saine, mon grand-père m'a suggéré l'ayran comme boisso...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant