L?exaspération fiscale des compagnies aériennes

le
2
Fragilisées par la crise, les compagnies aériennes françaises craignent que le poids croissant des taxes mettent en péril leur survie.

Les compagnies aériennes françaises viennent de pousser un cri: Stop aux taxes! s'exclame Jean-Pierre Bès, le secrétaire général du syndicat des compagnies aériennes autonomes (Scara) dans La Tribune.fr . Les membres du Scara (Air Caraïbes, Corsair, XL Airways, Aigle Azur Europe Airpost...) jugent inéquitable de devoir appliquer sur les billets d'avion la fameuse «taxe Chirac» - la taxe solidarité qui permet de réunir des fonds pour le compte d'Unitaid une organisation internationale spécialisée dans l'achat de médicaments - alors que la SNCF, concurrent direct des compagnies sur le court et moyen courrier, y échappe. La perpective d'une augmentation de 12,7 % de cette taxe, annoncée le mois dernier par le gouvernement, a fait bondir les dirigeants de ces compagnies. «Nous demandons que cette taxe cesse de s'applique...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2135936 le dimanche 25 aout 2013 à 08:02

    Il y a plus de taxes que de prix du billet : au final c'est le consommateur qui paye.Bonjour la compétitivité !

  • frk987 le samedi 24 aout 2013 à 17:39

    Simple, suffit de délocaliser air France-klm.....et boycott des aéroports français, on verra qui cède le premier !!!!!!