L'examen pour devenir VTC dans les mains des... taxis ?

le
3
Les artisans taxis qui ont payé leur plaque ne veulent pas voir de nouveaux entrants qui n'ont pas les mêmes contraintes.
Les artisans taxis qui ont payé leur plaque ne veulent pas voir de nouveaux entrants qui n'ont pas les mêmes contraintes.

C'est un passage apparemment anodin de la proposition de loi que Laurent Grandguillaume, le médiateur entre taxis et VTC désigné par le gouvernement, va présenter en juillet à l'Assemblée nationale. L'article 6, qui prévoit de "confier l'organisation des examens taxi et VTC aux chambres des métiers et de l'artisanat, sous l'égide de (son) assemblée permanente", fait bondir les plateformes de VTC. Motif ? Le président de cette assemblée permanente depuis quinze ans n'est autre qu'Alain Griset, le président de? l'Union nationale des taxis, un syndicat de la profession !

"C'est un scandale, dénonce Yan Hascoet, le PDG de Chauffeur-privé. Quelle hypocrisie de la part d'un médiateur soi-disant indépendant. Il y a fort à parier que l'organe qui dirige tout ça est influencé par les taxis, puisque le président est à la tête d'un syndicat de taxis !" L'entourage d'une autre grosse plateforme abonde. "Alors que les VTC ne sont pas artisans, on leur donne un pouvoir sur des professions qu'ils ne régissent pas, c'est particulièrement étrange."

L'intéressé dénonce "un procès d'intention inacceptable". "Il y a 50 000 taxis et plus d'un million d'artisans. Si le président de la chambre des métiers ne travaillait que pour les taxis, ça ferait longtemps qu'il aurait été viré. Les chambres des métiers sont des établissements publics, elles organisent des examens pour beaucoup de professions comme les coiffeurs ou les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2141043 il y a 8 mois

    50 000 taxis? rien que sur Paris c'est insuffisant. Après on voit des taxis en Porsche et grosse Mercedes...mais oui gagent à peine le smic...quel foutaise ce pays

  • M4098497 il y a 8 mois

    Il n'y a aucune relation entre le parti socialiste et la compagnie de taxis G7 anciennement dirigée par Rousselet, ami très intime de Mitterrand. C'était la même chose entre Dassault et l'UMP

  • gacher il y a 8 mois

    quelle beau panier de crabes