L'examen de la BCE joue sa crédibilité sur les besoins en capital-GS

le
0

3 septembre (Reuters) - L'examen de santé des banques de la zone euro mené par la Banque centrale européenne (BCE) devra déboucher sur le constat d'un important besoin de fonds propres, chiffré à 51 milliards d'euros, pour être pris au sérieux, montre une enquête publiée mardi par la banque Goldman Sachs. Cette enquête auprès de 125 investisseurs institutionnels de par le monde signale par ailleurs que neuf banques rateront sans doute l'examen, les déficits de fonds propres étant plus probables en Italie, en Allemagne et en Autriche. Une précédente enquête de Goldman Sachs remontant à octobre 2013 ne donnait qu'un besoin de fonds propres de 28 milliards d'euros. Depuis lors, les investisseurs ont gagné en confiance vis-à-vis de la démarche de la BCE. Cette dernière examine si les banques ont convenablement pris en compte les risques de perte pour rassurer définitivement les marchés sur l'état de santé des banques six ans après le début de la crise financière. Les résultats de l'examen sont attendus autour du 17 octobre. (Laura Noonan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant