L'ex-roi des Belges Albert II se plaint de ses «fins de mois difficiles»

le
9
L'ex-roi des Belges Albert II se plaint de ses «fins de mois difficiles»
L'ex-roi des Belges Albert II se plaint de ses «fins de mois difficiles»

Albert II, le roi des Belges à la retraite n'est pas heureux. Il se plaint «amèrement» de la réduction de son train de vie. C'est ce qu'a révélé jeudi un journal belge mais le gouvernement d'Elio Di Rupo n'entend «pas changer une virgule» aux dotations royales, récemment revues à la baisse. Critiquées depuis des années, en particulier en Flandre, où existe un fort courant nationaliste et républicain, les sommes attribuées au monarque et à sa famille viennent d'être revues à la baisse, à la suite de son abdication au profit de son fils Philippe, en juillet dernier.

Pendant ses vingt années de règne, d'août 1993 à juillet 2013, Albert II percevait une «liste civile» de 11,5 millions d'euros pour couvrir son «salaire» et les frais liés à ses fonctions ainsi qu'à ses résidences. Depuis qu'il a passé la main à son héritier Philippe, l'ancien souverain ne perçoit plus qu'une «dotation» annuelle de 923 000 euros bruts. Une coquette bourse, la même que touchait Philippe lorsqu'il était prince héritier. En outre, tous les membres de la famille royale sont à présent soumis à l'impôt sur la partie «traitement» de leur dotation et doivent payer la TVA sur leurs achats. Pour Albert II, ces dispositions équivalent à une rentrée annuelle de quelque 700 000 euros nets, puisée dans les deniers de l'Etat.

Mais l'ancien souverain de 79 ans, bien qu'il bénéficie toujours d'une équipe de 10 collaborateurs et de gardes du corps, «se plaint amèrement de sa dotation», a révélé jeudi la spécialiste de la monarchie belge du quotidien Le Soir. Albert II «dit qu'il n'a pas été traité comme il l'espérait et que cela le met dans les difficultés», a indiqué une source anonyme citée par le journal. Il rappelle que l'ancienne reine des Pays-Bas, Béatrix, qui a elle aussi abdiqué, s'est vu octroyer une dotation de 1,4 million d'euros par an, non imposées.

Certains «proches» de l'ancien roi, face au «mauvais moral ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • puck le mardi 12 nov 2013 à 15:36

    Tous les français riches installés en Belgique devraient lui verser un complément de retraite sur les économies fiscales qu'ils réalisent dans ce pays qui les apprécie à leur juste valeur .

  • fquiroga le lundi 11 nov 2013 à 17:11

    Encoure un qui avait mal préparé sa retraite.....

  • fquiroga le lundi 11 nov 2013 à 17:10

    Organisons un Roi-thon...

  • taz40 le lundi 11 nov 2013 à 01:49

    donnez moi un mouchoir

  • idem12 le samedi 9 nov 2013 à 17:36

    j'ai une solution : lui donner juste un smic par mois pendant 6 mois, après il sera très content de revenir à 700 000 euros net par an :)

  • lsleleu le vendredi 8 nov 2013 à 19:44

    Je vais d'urgence organiser une quête parmis les beneficiaire du RSA pour que ce "pauvre ex roi" puisse continuer a vivre descemment !

  • gnapi le vendredi 8 nov 2013 à 17:22

    Par contre ... sacré décote la retraite d'un monarque. Divisé par 12 ... purée !

  • gnapi le vendredi 8 nov 2013 à 17:22

    Bah vient en France, tu verras si c'est mieux !En plus on aime les riches et les rois.

  • M3182284 le jeudi 7 nov 2013 à 23:56

    mauvaise blague Belge. Au moins il a bien fait d'abdiquer