L'ex-président ukrainien Ianoukovitch recherché par Interpol

le
0

(actualisé avec réaction de Moscou) KIEV, 12 janvier (Reuters) - L'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch est recherché par Interpol pour détournement de fonds et malversations financières, peut-on voir lundi sur le site de l'organisation internationale de police. Citant une source au fait du dossier, l'agence de presse russe Interfax écrit lundi que la Russie, où s'est réfugié Viktor Ianoukovitch après avoir fui Kiev sous la pression de la rue, refuserait vraisemblablement d'extrader l'ancien président. Interpol, dont le siège est à Lyon, a diffusé une notice rouge visant l'ancien chef de l'Etat, 64 ans, renversé à la suite de plusieurs semaines de grandes manifestations en février 2014. "Aujourd'hui, plusieurs mois après que l'Ukraine eut adressé une requête à Interpol, en mars 2014, avec des arguments et des explications préparés par le ministère de l'Intérieur, le bureau du procureur général et le service de sécurité d'Ukraine, une commission spéciale d'Interpol en est arrivée à cette décision", a commenté le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov sur un réseau social. Les autorités de Kiev accusent Viktor Ianoukovitch d'avoir accumulé une énorme fortune, pour lui et son cercle rapproché, en puisant dans les coffres de l'Etat. Ianoukovitch dément que lui-même ou des membres de sa famille soient impliqués dans des affaires de corruption. (Richard Balmforth; Jean-Stéphane Brosse et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant