L'ex-président Saleh dément vouloir quitter le Yémen

le
0

LE CAIRE, 17 avril (Reuters) - L'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh, allié aux miliciens chiites Houthis, a affirmé vendredi qu'il n'avait nullement l'intention de quitter son pays. "Je ne suis pas du genre à chercher un lieu où vivre à Djeddah, Paris ou en Europe. Mon pays, c'est mon lieu de naissance. La personne qui pourra dire à Ali Abdallah Saleh de quitter son pays n'est pas encore née et ne naîtra jamais", écrit-il sur sa page Facebook. Cette mise au point fait suite à des informations diffusées par des médias du Golfe selon lesquels l'ancien président yéménite chercherait un point de chute hors du pays et des garanties pour sa famille et pour lui-même. (Mohammed Ghobari; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant