L'ex-président israélien coupable de viols

le
0
Moshé Katzav, qui a quitté le pouvoir en 2007, a été reconnu coupable jeudi de deux viols sur une de ses employées, à l'époque où il était ministre du Tourisme dans les années 1990. Il risque jusqu'à seize ans de prison.

«Votre version des faits est un tissu de mensonges», a dénoncé le juge. Un tribunal de Tel Aviv a reconnu coupable jeudi l'ex-chef d'Etat israélien Moshé Katzav de deux viols, sur une de ses employées, A., à l'époque où il était ministre du Tourisme dans les années 1990. L'ancien président israélien de 65 ans, qui a démissionné en 2007, a également été reconnu coupable d'obstruction à la justice, d'agression sexuelle sur H. et d'harcèlement sur L., deux femmes travaillant à la présidence. Cette figure du Likoud a seulement été blanchie de l'accusation de harcèlement sur un témoin. Sa peine sera annoncée en janvier. Il risque jusqu'à 16 ans de prison. A l'énoncé du verdict, Moshé Katzav a blêmi, lançant «non, non !» tandis que ses fils se sont écriés «ce n'est pas vrai !».

L'audience de jeudi intervient douze ans après les faits dénoncés par A. et conclut quatre ans d'instruction. C'est Moshé Katsav lui-même qui a fait éclater le scandale.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant