L'ex-président catalan Mas sera jugé pour le référendum de 2014

le
0
    MADRID, 13 octobre (Reuters) - Artur Mas, ancien président 
de Catalogne, sera jugé pour avoir maintenu le référendum 
d'autodétermination de novembre 2014 malgré l'avis de la Cour 
constitutionnelle espagnole, qui avait interdit la consultation, 
a annoncé jeudi le Tribunal supérieur de justice de la région 
(TSJC). 
    Le parquet réclame dix ans d'interdiction d'exercer dans la 
fonction publique à son encontre et neuf à l'encontre de ses 
conseillères Irene Rigau et Joana Ortega, qui sont également 
poursuivies.  
    Lors de cette consultation symbolique, les Catalans se sont 
prononcés à 80% en faveur de l'indépendance mais la 
participation a été inférieure à 50%.  
    Artur Mas a renoncé l'an dernier à briguer un nouveau mandat 
à la tête de la "Généralité" pour sortir de l'impasse politique 
due aux divergences entre mouvements indépendantistes, mais 
reste une figure influente du parti Convergence démocratique de 
Catalogne. Son successeur, Carles Puigdemont, a promis de 
poursuivre la marche vers l'émancipation.  
 
 (Paul Day, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant