L'ex-président burundais Pierre Buyoya candidat à la tête de l'OIF

le
0

Au Mali, les Casques bleus ont une nouvelle fois victimes d'une attaque terroriste. Quatre soldats tchadiens sont morts. L'Union africaine et l'Onu se montrent, pour l'instant, impuissants dans la lutte contre les jihadistes. Pour en parler, le "Journal de l'Afrique" reçoit Pierre Buyoya, ex-président burundais. Il est également candidat pour succéder à Abdou Diouf à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). L'élection est prévue à Dakar fin novembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant