L'ex-premier ministre kosovar Haradinaj peut quitter la Slovénie

le , mis à jour à 17:30
0

LJUBLJANA, 19 juin (Reuters) - L'ancien Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj bénéficie de l'immunité diplomatique et peut quitter librement la Slovénie, a décidé vendredi un tribunal slovène. L'ex-chef du gouvernement de Pristina et ancien chef rebelle pendant la guerre de 1998-1999 au Kosovo avait été arrêté cette semaine en Slovénie à la suite d'un mandat d'arrêt lancé contre lui en 2004 par la Serbie pour crimes de guerre. Dans un communiqué envoyé à Reuters, le tribunal de la ville de Kranj précise que Ramush Haradinaj est libre de ses mouvements et peut quitter la Slovénie. "L'ambassade du Kosovo à Ljubljana (...) nous a envoyé une note diplomatique confirmant que ce ressortissant kosovar traversait la Slovénie après avoir accompli une mission diplomatique spéciale à l'étranger", ajoute le tribunal. "C'est pourquoi la Slovénie doit lui assurer le libre passage." Ramush Haradinaj, qui a été Premier ministre du Kosovo en 2004 et 2005, est largement considéré comme un héros dans son pays en raison de son rôle dans la lutte contre les forces serbes en 1998 et 1999. Jugé pour crimes de guerre, il a été acquitté deux fois par le tribunal des Nations unies à La Haye. (Marja Novak; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant