L'ex-premier ministre Ali Benflis prêt pour un nouveau tour de piste

le
0

Après sa défaite en 2004, Ali Benflis annoncera sa candidature à l'élection présidentielle le 19 janvier prochain.

Pour les Algériens qui l'ont appelé à se présenter depuis Dubaï, Boston ou encore Montréal et pour tous ceux qui ont pleuré sa défaite en 2004, ce dimanche sera probablement un grand jour. Le 19 janvier, Ali Benflis, 69 ans, sortira d'un silence qui aura duré dix ans pour annoncer qu'il se portera candidat à la présidentielle du 17 avril.

L'ancien directeur de campagne et chef de gouvernement d'Abdelaziz Bouteflika sait ce qui l'attend. En 2004, alors qu'un courant important du FLN le soutenait, que l'élite algéroise et une partie de l'armée était acquise à sa cause, que même Jacques Chirac le présentait comme le successeur en titre, tout le système Bouteflika s'était mobilisé contre lui pour faire gagner le président sortant. À la sortie des urnes: Ali Benflis récoltait 6,42 % des voix. Son rival, quasiment 85 %.

«Des valeurs inchan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant