L'ex-préfète de Lozère condamnée pour vols

le
0
Condamnée en appel à un an de prison ferme pour vol du patrimoine d'Etat - une peine plus lourde qu'en première instance - Françoise Debaisieux avait détourné quelque 14.000 euros de mobilier pour son usage personnel.

De petits larcins qui lui coûtent cher. L'ancienne préfète de Lozère, Françoise Debaisieux, a été condamnée vendredi par la chambre correctionnelle d'appel de Nîmes à trois ans de prison, dont un ferme et 20.000 euros d'amende pour vols et détournements de biens.

Haut fonctionnaire de 2007 à 2009 avant d'être radiée, Françoise Debaisieux avait toujours plaidé la «bonne foi» et son ignorance des règles préfectorales. Elle aura ainsi détourné puis restitué des objets pour une valeur de 14.000 euros issus notamment de son logement de fonction de 900m2: fauteuils Louis XVI, chaises Napoléon III, tableaux, linge de maison… mais aussi un imperméable appartenant à sa directrice de cabinet. Avec les fonds d'une enveloppe destinée à l'aménagement de l'hôtel préfectoral, ce médecin de formation aurait également dépensé des milliers d'euros chez des antiquaires pour son usage personnel. Et même acheté un 4×4 Touareg pour ses déplacements.

«Madame, j'ai honte...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant