L'ex-préfète de la Creuse en garde à vue

le
1

NICE (Reuters) - L'ancienne préfète de la Creuse Dominique-Claire Mallemanche a été placée mardi en garde à vue avec son mari dans le cadre d'une enquête préliminaire pour corruption passive et trafic d'influence, a-t-on appris de source policière.

Tous deux sont entendus dans les locaux de la brigade financière de la PJ de Nice (Alpes-Maritimes), a précisé le procureur de la République à Nice Eric Bedos, confirmant une information révélée par Nice Matin sur son site internet.

La fonctionnaire avait été brusquement placée préfète hors cadre en août dernier, huit mois seulement après son arrivée dans la Creuse.

Les faits remonteraient à l'époque où Dominique-Claire Mallemanche était sous-préfète à Grasse (Alpes-Maritimes). Aucune information n'a filtré sur le fond de l'affaire qui "serait en partie liés aux déboires financiers de son mari, chef d'entreprise", selon Nice Matin.

Matthias Galante, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mardi 8 oct 2013 à 23:02

    celle de Lozère piquait l'argenterie... Quel beau monde !