L'ex-patron de la banque RBS déchu de son titre de noblesse

le
0
Pour avoir conduit la Royal Bank of Scotland à la faillite et contribué à plonger le Royaume-Uni dans la récession, Fred Goodwin n'est désormais plus «Sir Fred». Une décision rarissime.

Fred Goodwin n'est plus un «Sir». L'ancien patron de la Royal Bank of Scotland (RBS), sauvée à grand frais de la faillite en 2008 par le contribuable britannique, s'est vu retirer son titre de chevalier, une des plus hautes distinctions conférées au nom de la reine Elizabeth II. Le titre, qui lui avait été accordé en 2004 sous le gouvernement de Tony Blair pour «services rendus à la banque», a été «annulé» mardi après la réunion d'une «commission de déchéance». Et il n'a pas le droit de faire appel.

Une telle décision, très rare, ne s'applique généralement que si le chevalier a été condamné pour un crime. Parmi les derniers à avoir perdu leur titre figurent en effet Anthony Blunt, un espion à la solde des Soviétiques , le président du Zimbabwe Robert Mugabe et l'ancien dictateur roumain Nicolae Ceausescu. Mais «l'échelle et la gravité de l'impact de ses actions en tant que PDG de RBS en font un cas exceptionnel», explique le gouvernement dans son co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant