L'ex-patron d'Alstom prend la tête du fonds Truffle Capital

le
0
    * Patrick Kron remplace l'un des 3 fondateurs de Truffle 
Capital 
    * La société va lever 2 nouveaux fonds pour un total de 350 
mlns 
    * Truffle Capital gère 730 mlns d'encours 
 
    par Matthieu Protard 
    PARIS, 8 novembre (Reuters) - Patrick Kron, ancien PDG 
d'Alstom  ALSO.PA , a pris mardi la présidence de Truffle 
Capital pour accélérer le développement de la société de capital 
risque et en diversifier la base de clientèle et 
d'investisseurs. 
    Truffle Capital, dont les encours sous gestion s'élevaient à 
730 millions d'euros fin 2015, entend lever prochainement 350 
millions d'euros via deux nouveaux fonds, l'un dans le secteur 
des sciences de la vie (santé, biotechnologies), le second dans 
les technologies de l'information (IT). 
    "La société a prévu de lever deux nouveaux fonds, l'un dans 
les sciences de la vie, l'autre dans les fintechs et l'assurtech 
pour le secteur IT, pour un montant global de 350 millions 
d'euros", déclare Patrick Kron lors d'une interview à Reuters. 
"Ces levées de fonds confirment la volonté de l'entreprise 
d'accélérer son développement."  
    Au poste de président de la société de capital 
investissement, Patrick Kron succède à l'un des trois fondateurs 
en 2001 de Truffle Capital, Henri Moulard qui devient à cette 
occasion président d'honneur de la société. 
    A la tête de Truffle Capital, l'ancien patron d'Alstom 
n'entend pas modifier en profondeur la stratégie de la société 
mais compte néanmoins élargir la clientèle institutionnelle tout 
en restant sur ses deux segments d'investissement, les sciences 
de la vie et l'IT qui, selon Patrick Kron, "recèlent des 
opportunités considérables". 
    "Il ne s'agit absolument pas de recréer le modèle de Truffle 
Capital mais de le prolonger, le développer et l'amplifier", 
tient-il à souligner. 
    "Nous allons aussi élargir les sources de financement. Nous 
avons l'intention d'aller vers les investisseurs corporate 
(grandes entreprises, NDLR), d'aller vers les 'family offices' 
(grandes fortunes) aux côtés des dispositifs 'retail' (grand 
public) classiques." 
    Âgé de 63 ans, Patrick Kron a quitté Alstom fin janvier 2016 
après la vente des activités énergie du groupe français à 
l'américain General Electric  GE.N . Il occupait le poste de PDG 
depuis 2003. 
    Ancien élève de l'école Polytechnique et ingénieur du corps 
des Mines, il avait précédemment passé près de 15 ans de sa 
carrière au sein du groupe Pechiney, où il a occupé différents 
postes. 
    "Je ne suis pas un spécialiste du venture capital (capital 
risque, NDLR), je ne suis pas non plus un spécialiste des 
sciences de la vie, ni de l'IT. En revanche, je sais accompagner 
des directions générales et aider les entreprises dans leur 
internationalisation", souligne l'ancien patron d'Alstom. 
    "Durant mes quarante années passées dans l'industrie, j'ai 
dirigé des entreprises de hautes technologies", ajoute Patrick 
Kron, rappelant qu'il a aussi commencé sa carrière à l'Anvar, 
l'agence nationale de valorisation de la recherche, devenue 
entre-temps Oséo avant de rejoindre la banque publique 
Bpifrance. 
      
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant