L'ex madame anti-trust de la Commission européenne dirigeait une société off-shore

le , mis à jour à 13:55
49
L'ex madame anti-trust de la Commission européenne dirigeait une société off-shore
L'ex madame anti-trust de la Commission européenne dirigeait une société off-shore

L'ancienne commissaire européenne à la Concurrence Neelie Kroes, chargée à ce titre de surveiller le monde des affaires et de veiller à la bonne concurrence des marchés, a été directrice d'une société aux Bahamas pendant son mandat, et ce au mépris des règles européennes, ont révélé mercredi des journaux européens.

 

Commissaire à la concurrence entre 2004 et 2009 (avant d'être vice-présidente de la Commission européenne jusqu'en 2014, chargée des nouvelles technologies), Neelie Kroes dirigeait en parallèle, « du 4 juillet 2000 au 1er octobre 2009 », selon deux quotidiens néerlandais, la Mint Holdings Ltd. Alors que le code de conduite de l'Union européenne interdit, pour éviter toute collusion, que les membres de la Commission exercent une autre activité professionnelle, qu'elle soit rémunérée ou bénévole.

 

Les commissaires européens doivent, au début de leur mandat, non seulement renoncer à toutes leurs fonctions de direction mais aussi notifier dans un registre public toutes celles, ayant donné lieu ou non à un paiement, exercées les dix années précédentes, pour éviter ce genre de scandale.

 

L'ancienne commissaire « était, selon ses propres dires, un directeur non-exécutif et aurait donné des conseils stratégiques à Mint Holdings, qui voulait acheter des parts dans le géant américain de l'énergie Enron pour six milliards de dollars », précisent les deux quotidiens. « Cet achat a échoué à l'été 2000 ».

 

Elle endosse «la responsabilité de cette double violation de l'éthique européenne»

 

L'ex-ministre néerlandaise des Transports leur a assuré que ses fonctions au sein de Mint Holdings n'avaient jamais été « opérationnelles » et qu'elle avait quitté l'entreprise en 2004, et que pour ces raisons elle n'avait pas fait état de cet engagement auprès de la Commission. L'équipe de juristes de l'ancienne commissaire européenne a pour sa part ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cacwoman il y a 2 mois

    et 5/ les gens honnêtes n'aspirent pas au sommet, pour éviter la tentation, donc ils ne doivent pas se plaindre, connaissant maintenant les points 1/ 2/ 3/ et 4/

  • cacwoman il y a 2 mois

    l'humain n'a jamais changé, ne nous étonnons pas :1/ au sommet, chacun d'entre-nous ferait pareil, trop forte est la tentation pour petit ecce-homo2/ 1789 n'est rien qu'un changement dans la forme, mais le fond reste et restera toujours le même3/ critiquer c'est facile, mais tout le monde participe à cette UE puisque personne ne va leur casser la g....4/ qui ne profite pas de son statut, à sa propre échelle (la secrétaire vole des stylos, le ministre des finances des millions)

  • cmoi42 il y a 2 mois

    A votre avis, pourquoi tous ces gens sont-ils tellement en quête de postes à responsabilités (et là, hors de question de faire un distinguo "gauche-droite") ? Pour servir ou se servir ?

  • 11AB11 il y a 2 mois

    quelle rembourse son salaie européen ! cela lui fera les pieds ! TOUS DES MAFIEUX §

  • surfer1 il y a 2 mois

    Avec Barroso elle pourra monter un club...

  • bearnhar il y a 2 mois

    Sinon, si l'UE n'a pas un fonctionnement satisfaisant, la perfection n'étant pas de ce monde, le fonctionnement qui a été la règle en France sur des décennies, c'est bien pire !! Alors faudrait pas que celui qui a une poutre dans l'oeil, se défausse sur celui qui n'a qu'une paille. Nous avons de belles incongruités en France, dont certaines ne sont dénoncées par personne, du moins les 3 principaux partis, très curieuse unanimité.

  • bearnhar il y a 2 mois

    Et elle risque quoi ? C'est ça le problème, des gens qui enfreignent les lois, les régles, il y en aura toujours, mais lorsqu'ils se font prendre la justice elle est où ? Pour eux...Pourtant, sans justice, il n'y a pas de démocratie, c'est la base. En France nous avons de beaux spécimens qui enfreignent depuis des années et pourtant ont toujours leurs mandats, nous allons arriver à avoir un fonctionnement normal, quand ? Faut se facher sévèrement et définitivement ?

  • aiki41 il y a 2 mois

    ben mince censuré pour avoir décrit (et l'avoir vu) comment les petits potentats de gauche gaspillaient l'argent du contribuables quand ils étaient nommés dans les ministères.

  • g.gigon il y a 2 mois

    C'est seulement l'arbre qui cache la forêt.

  • aiki41 il y a 2 mois

    oui M802641 et cela continuera tant que les européens voteront avec leurs pieds