L'ex-général croate Ante Gotovina acquitté en appel à La Haye

le
0
MLADEN MARKAC, UN CHEF DE LA POLICE CROATE, RELAXÉ EN APPEL
MLADEN MARKAC, UN CHEF DE LA POLICE CROATE, RELAXÉ EN APPEL

AMSTERDAM (Reuters) - L'ancien général croate Ante Gotovina, condamné en première instance à 24 ans de prison pour crimes de guerre, a été acquitté vendredi en appel par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

Le TPIY a ordonné en outre la libération immédiate d'Ante Gotovina, commandant des forces croates dans la région de Split durant la guerre des Balkans et considéré comme un héros dans son pays.

Le tribunal a aussi relaxé un chef de la police croate, Mladen Markac, condamné dans un premier temps à 18 ans de prison. Les deux hommes avaient été reconnus l'an dernier coupables de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité pour leur rôle dans la guerre.

La défense soutenait qu'ils ne faisaient pas partie d'une entreprise criminelle concertée visant à chasser définitivement tous les Serbes de la région croate de Krajina, une entité serbe autoproclamée durant le conflit.

L'accusation estimait que les bombardements de Knin et de trois autres villes faisaient partie d'un plan ayant pour objectif le départ forcé de tous les Serbes.

Le vice-Premier ministre serbe Rasim Ljajic a estimé que le TPIY avait perdu toute crédibilité avec cet arrêt.

"Ce qui est arrivé aujourd'hui témoigne d'une justice sélective, qui est pire que toute injustice', a dit Rasim Ljajic, qui est aussi le principal interlocuteur de la Serbie auprès du tribunal des Nations unies.

Ante Gotovina s'était prononcé de sa prison en faveur du "oui" lors du référendum en janvier dernier sur l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne, approuvée par une large majorité des électeurs.

Thomas Escritt, Pascal Liétout pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant