L'ex-FN Bompard se revoit député

le
0
Vingt-six ans après avoir été élu sous les couleurs du FN, Bompard, leader de la Ligue du Sud est en bonne position pour le second tour des législatives dans la ville dont il est maire.

L'Assemblée nationale, Jacques Bompard s'y voit déjà, vingt-quatre ans après... Élu sous les couleurs du Front national de 1986 à 1988, à la faveur du vote à la proportionnelle, Jacques Bompard, maire d'Orange qui défend aujourd'hui les couleurs de son propre parti, la Ligue du Sud, est en bonne position de l'emporter dans la 4e circonscription du Vaucluse.

Avec 23,51% des voix, il arrive certes derrière le maire de Vaison-la-Romaine Pierre Meffre (PS) qui rassemble 25,16% des suffrages, mais pourrait bénéficier d'un report des voix de l'UMP, Bénédicte Martin (20,45%), qui manque le deuxième tour de... 87 bulletins! «En totalisant les voix de toutes les droites, on arrive à 65%. Je ne vois pas comment on pourrait être battus», sourit Bompard depuis le marché de Bollène - dont sa femme est le maire.

Sur cette circonscription, alors tenue par l'une des têtes pensantes de la «Droite populaire», Thierry Mariani, parti pour la conquête d'une circonscription d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant