L'ex-épouse de Marc Dutroux passe de la prison au couvent

le
0
L'EX-ÉPOUSE DE MARC DUTROUX ACCUEILLIE AU COUVENT
L'EX-ÉPOUSE DE MARC DUTROUX ACCUEILLIE AU COUVENT

MONS, Belgique (Reuters) - L'ancienne épouse et complice du pédophile belge Marc Dutroux va recouvrer la liberté et sera envoyée dans un couvent des environs de Namur, a statué mardi un tribunal de Mons, dans le sud de la Belgique.

Michelle Martin était emprisonnée depuis 1996 après avoir été condamnée à une peine de trente ans de réclusion criminelle pour avoir aidé son mari à commettre ses crimes, dont la cruauté a traumatisé l'opinion publique belge au milieu des années 1990.

D'après son avocat, Me Thierry Moreau, Michelle Martin, qui a purgé la moitié de sa peine, devrait retrouver la liberté dans deux semaines environ. Le tribunal a estimé que l'intéressée, qui n'était pas présente à l'audience, pouvait être accueillie au couvent des soeurs Clarisses de Malonne, à une soixantaine de km au sud-est de Bruxelles.

Les crimes de Marc Dutroux, arrêté en 1996 et reconnu coupable de l'enlèvement et du viol de six fillettes, dont deux ont été tuées par lui tandis que deux autres sont mortes de faim, continuent de hanter le royaume. Marc Dutroux a été condamné à la prison à perpétuité.

Dans un sondage réalisé en ligne pour la chaine de télévision RTL-TVI, environ 93% des personnes interrogées estiment que la libération de Michelle Martin est prématurée. Me Moreau a affirmé sur RTL-TVI que Michelle Martin était devenue "une autre femme" depuis son emprisonnement et que sa culpabilité "(...) la poursuivra jusque dans la tombe".

Ben Deighton, Jean-Loup Fiévet pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant