L'ex-DG de Banco Espirito Santo placé en garde à vue

le
0
L'EX-DG DE BANCO ESPIRITO SANTO EN GARDE À VUE
L'EX-DG DE BANCO ESPIRITO SANTO EN GARDE À VUE

LISBONNE (Reuters) - Ricardo Espirito Santo Salgado, patriarche de l'empire familial portugais Espirito Santo et ancien directeur général de Banco Espirito Santo, a été placé en garde à vue jeudi et doit comparaître devant un juge, a annoncé le parquet.

Cette arrestation aggrave la situation de la famille qui se bat pour préserver son empire financier dans la tourmente.

La famille Espirito Santo, qui a fondé BES il y a plus d'un siècle, est dans le collimateur des autorités de régulation et des investisseurs depuis qu'un audit a révélé des irrégularités importantes dans une des holdings de la famille.

Le bureau du procureur général a annoncé dans un communiqué que Ricardo Salgado, 70 ans, était placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête engagée depuis longtemps pour soupçons de blanchiment d'argent et d'évasion fiscale.

Le patriarche a été témoin volontaire dans cette enquête et avait déclaré en janvier 2013 qu'il avait toujours payé ses impôts et qu'il n'était pas un suspect.

Des responsables n'ont pas voulu dire si les récentes difficultés de la famille étaient liées à cette affaire.

Personne n'était disponible dans l'immédiat pour commenter l'information chez la famille Espirito Santo ou auprès de la banque.

La famille Espirito Santo a perdu le contrôle de BES après une augmentation de capital d'un milliard d'euros de la banque le mois dernier. Une équipe de direction indépendante a pris la tête de la première banque portugaise cotée par l'actif. La famille reste le premier actionnaire de la banque. Crédit Agricole est un autre actionnaire important.

(Andrei Khalip, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant