L'Everest attend ses premiers "summiters" depuis 2013

le
0
    KATMANDOU, 10 mai (Reuters) - Près de 300 grimpeurs se 
trouvent dans les camps d'altitude du versant sud de l'Everest 
et attendent une "fenêtre météo" pour tenter le sommet, qui n'a 
pas été gravi depuis trois ans. 
    Une avalanche a coûté la vie à 16 Sherpas en 2014 dans la 
cascade de glace menant au pied de la face et une autre, due au 
terrible séisme d'avril 2015 au Népal, a fait 18 morts au camp 
de base, ce qui a mis fin aux expéditions de l'année dernière.  
    Au total, 289 grimpeurs et guides se trouvent dans les 
différents camps d'altitude, côté népalais, et la face a pu être 
équipée de cordes fixes jusqu'au Col sud, site du dernier camp, 
à 8.000 mètres.  
    Selon Ang Tsering Sherpa, directeur de l'Association 
népalaise d'alpinisme, qui est en contact avec les expéditions, 
l'arrête sud-est sera équipée à son tour mercredi et les 
grimpeurs pourront alors tenter d'atteindre le sommet, à 8.850 m 
d'altitude.  
    Près de 700 personnes y sont parvenues en 2013, soixante ans 
après le Néo-zélandais Edmund Hillary et le Népalais Tenzing 
Norgay.    
     
 
 (Gopal Sharma, Jean-Philippe Lefief pour le service français, 
édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant