L'évasion fiscale sur la sellette

le
0
Un consensus international émerge au G7 pour lutter contre la fraude.

Un ancien footballeur - John Fashanu - un professeur de médecine, un conseiller du commerce extérieur... les noms d'un millier de riches Britanniques soupçonnés d'évasion fiscale commencent à sortir après l'annonce, jeudi dernier, par le gouvernement d'une gigantesque enquête interna­tionale en coopération avec les États-Unis et l'Australie. Le fisc de Sa Majesté a mis la main sur des listings dévoilant des pratiques condamnées: au total, il épluche 400 gigabytes de données, l'équivalent de 200 camions remplis de feuilles de papier A4. Quelque 200 experts comptables, conseillers financiers et avocats impliqués sont également sur la sellette.

Longtemps suspectées de fermer les yeux sur ce qu'on appelle pudiquement la «créativité fiscale» qui nourrit le business de la City, les autorités britanniques ont changé de ton. Hôte d'une réunion des ministres des Finances du G7 près de Londr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant