L'évacuation aérienne de l'Akademik Chokalski à nouveau reportée

le
0
L'ÉVACUATION AÉRIENNE DE L'AKADEMIK CHOKALSKI À NOUVEAU REPORTÉE
L'ÉVACUATION AÉRIENNE DE L'AKADEMIK CHOKALSKI À NOUVEAU REPORTÉE

SYDNEY (Reuters) - Un hélicoptère qui devait secourir jeudi les 52 passagers de l'Akademik Chokalski, un navire russe bloqué depuis neuf jours par les glaces de l'Antarctique, a dû renoncer en raison d'une météo défavorable.

L'appareil, qui se trouve à bord du brise-glaces chinois Xue Long (Dragon des Neiges), devait hélitreuiller les passagers et les déposer à bord d'une barge pour les transporter vers un brise-glace australien croisant à proximité, l'Aurora Australis.

Mais les conditions en mer étaient trop mauvaises, empêchant la barge de rejoindre le vaisseau chinois, a expliqué l'Agence australienne de sécurité maritime (Amsa).

"L'opération de sauvetage n'aura probablement pas lieu aujourd'hui. L'option privilégiée est d'attendre que les conditions permettent de procéder au sauvetage en une seule fois pour réduire tout risque superflu", a déclaré l'Amsa.

Le navire russe a quitté la Nouvelle-Zélande le 28 novembre pour une expédition commémorant le 100e anniversaire du voyage polaire de l'explorateur australien Douglas Mawson en Antarctique.

Il s'est retrouvé piégé par les glaces le 24 décembre, à une centaine de milles nautiques de la base française Dumont D'Urville et à 1.500 milles au sud de l'île de Tasmanie.

Maggie Lu Yueyang; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant