L'Europe veut favoriser l'émergence de champions des télécoms

le
0
La Commission souhaite une diminution du nombre d'opérateurs dans l'Union, et sonne la fin de la surtaxation des communications mobiles à l'étranger.

La Commission européenne rend ce matin sa copie sur «le marché unique des télécoms». Ses conclusions font déjà grincer des dents chez les opérateurs.

Soucieuse de faire gagner «110 milliards de PIB» à l'Europe, la Commission plaide en faveur d'une diminution du nombre d'opérateurs dans l'Union. Alors que plusieurs centaines d'opérateurs mobiles se concurrencent, l'Europe souhaite une concentration des acteurs pour obtenir des groupes «transnationaux» capables de rivaliser avec leurs rivaux non européens et de proposer leurs services sur les mêmes bases réglementaires dans tous les pays de l'Union. Ce qui implique de mettre fin aux frais d'itinérance, la bête noire de la Commission. Ces frais (roaming) viennent alourdir la facture des abonnés dès lors qu'ils utilisent leur portable dans un autre pays que le ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant