L'Europe va mettre la pression sur l'Italie de Silvio Berlusconi

le
0
Le premier ministre italien doit faire face au scepticisme de ses partenaires, inquiets de la dette du pays.

Tous les regards seront tournés vers le duo Sarkozy-Merkel ce samedi. Mais c'est Silvio Berlusconi qui sera le plus sous pression. Alors que l'Europe entière s'inquiète de la dette italienne, qui pourrait rapidement devenir illiquide si les taux d'intérêt continuent à grimper sur les marchés, le premier ministre italien se retrouve en butte au scepticisme de ses partenaires.

Sa décision, surprise, jeudi soir, de désigner Ignazio Visco pour succéder à Mario Draghi comme gouverneur de la Banque d'Italie, l'affaiblira davantage encore dans la mesure où elle constitue un pied-de-nez aux Français. Paris poussait en effet à la nomination de Lorenzo Bini Smaghi, actuellement membre du directoire de la Banque centrale européene (BCE). Ceci dans le but de remplacer ce dernier par un Français au conseil de la Banque centrale. Avec le départ de Jean-Claude Trichet de la présidence de l'institution, la France ne comptera en effet plus aucun représentant au sein du directoire de l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant