L'Europe termine en nette hausse, le CAC 40 gagne 3,32%

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

MILAN/LONDRES/PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse mercredi, rassurées par l'annonce d'un rebond des exportations chinoises et par de bonnes nouvelles sur le secteur bancaire.

À Paris, l'indice CAC 40 a fini sur un gain de 3,32% (144,40 points) à 4.490,31 points, son plus haut du jour. Le Footsie britannique a pris 1,93% et le Dax allemand a avancé de 2,71%, repassant la barre des 10.000 points. L'indice EuroStoxx 50 a progressé de 3,3% et le FTSEurofirst 300 de 2,36%.

Le FTSEurofirst 300 a ramené à 6,32% sa baisse depuis le début de l'année, qui s'explique notamment par les inquiétudes liées au ralentissement de l'économie chinoise.

Mais une fois n'est pas coutume, les nouvelles en provenance de Pékin ont réservé une bonne surprise aux investisseurs, puisque les exportations ont enregistré le mois dernier leur première hausse en neuf mois.

Les valeurs minières européennes en ont profité à plein, leur indice Stoxx de référence affichant un bond de 7,13%. Anglo American a gagné 11,05% et Glencore 6,7% tandis qu'ArcelorMittal, également porté par une recommandation favorable de Credit Suisse, affiche un bond de 9,62% et se classe de nouveau en tête du CAC.

Les valeurs bancaires ont également connu une belle séance, le secteur gagnant 6,26%, sa meilleure performance quotidienne depuis plus de quatre ans, profitant à la fois des statistiques chinoises, des dernières précisions sur le fonds de soutien italien et des résultats meilleurs qu'attendu publiés par JPMorgan Chase & Co, la première banque des Etats-Unis.

Standard Chartered, très exposée à l'Asie, s'est adjugée 10,64%, UniCredit 10,6%, Deutsche Bank 9,91% et BNP Paribas 6,36%.

Au moment de la clôture européenne, Wall Street était elle aussi bien orientée: le Dow Jones prenait 0,9% et le Nasdaq 1,32%.

A rebours de la tendance dominante, la Bourse d'Athènes a encore cédé 0,83% en l'absence de signes de progrès des discussions sur les réformes et le plan d'aide international.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut sont en baisse après les statistiques hebdomadaires de l'Energy Information Administration (EIA) américaine, qui montrent une hausse plus marquée qu'attendu des stocks aux Etats-Unis.

(Danilo Masoni et Sudip Kar-Gupta; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant