L'Europe souhaite plafonner les aides agricoles

le
0
Le commissaire européen à l'Agriculture met les dernières touches à la réforme de la politique agricole commune dont il doit dévoiler les premiers arbitrages financiers à la fin du mois de juin.

De passage à Paris, le commissaire européen à l'Agriculture, Dacian Ciolos, s'est félicité de la tournure prise par la préparation du G20 agricole, qui doit se tenir du 21 au 23 juin prochain à Paris. «La France est très active et les choses avancent bien», estime le commissaire européen. Même s'il existe des approches différentes entre les pays membres, notamment sur les solutions pour réduire la volatilité des matières premières agricoles, «l'important, c'est que l'on puisse en discuter», poursuit-il .

Lui qui siège au G20 au nom de l'Europe met l'accent sur trois sujets. Tout d'abord, il estime qu'«une meilleure information des marchés sur les quantités et les prix des productions agricoles est nécessaire. Il n'existe pas suffisamment de données fiables et claires, ce qui contribue à entretenir une très forte volatilité».

Avant de créer une nouvelle institution internationale, comme une agence agricole mondiale, «il faudrait d'abord savoir ce que l'o

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant