L'Europe : soixante ans de crises et de compromis

le , mis à jour le
0
Alexis Tsipras n'a pas tort quand il déclare que l'histoire de l'Europe est une histoire de conflits qui aboutissent à des compromis.
Alexis Tsipras n'a pas tort quand il déclare que l'histoire de l'Europe est une histoire de conflits qui aboutissent à des compromis.

"L'histoire de l'Europe est une histoire de conflits qui aboutissent à des compromis." C?est ce qu?a déclaré Alexis Tsipras mercredi 6 juillet lors de son discours face aux députés européens à Strasbourg. S?il semble optimiste quant à l?issue de la crise de la dette de son pays, ce qui n?est pas le cas de tout le monde, le Premier ministre grec n?a pas tort sur un point : les tensions actuelles, bien que profondes, ne sont pas les premières à avoir ébranlé l?Union européenne. Souvent, le bras de fer a tourné autour des politiques (comme la PAC) ou des nouvelles institutions européennes (CED, Constitution européenne?) et les traités censés les mettre en place (Maastricht, Lisbonne?). Divisée, parfois défiée par les dirigeants ou même par les peuples qui la composent, l?Europe a dû à chaque fois faire des concessions pour ne pas se retrouver dans l?impasse. Retour sur soixante ans de troubles et de divisions.

1952 : l

?échec d

?une arm

ée europ

éenne

Le 27 mai 1952, les Européens signent à Paris le texte de la création d?une communauté européenne de défense (CED), qui doit surtout permettre à l?Allemagne de l?Ouest (RFA) de se réarmer après sept ans d?interdiction, et à rassurer les États-Unis inquiets de la menace soviétique. Mais, en France, le sujet divise et la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant