L'Europe sème la zizanie dans les rangs du Parti conservateur britannique

le
0
Le leader du parti Ukip (United King­dom Independence Party) réclame la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

La principale menace à l'unité des conservateurs et à leur succès aux élections de 2015 vient, une nouvelle fois, de l'Europe. Leur bête noire, Nigel ­Farage, leader du parti Ukip (United King­dom Independence Party), qui réclame la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, s'est invité au congrès de Manchester où il a semé le trouble.

Alors que l'organisation lui avait refusé une accréditation, il a tenu une série de conférences de l'autre côté du périmètre de l'événement officiel. Il s'est délecté de son statut de «pestiféré», signe qu'il «terrifie» les conservateurs. Et, accroissant le malaise, il leur a proposé des alliances électorales locales, immédiatement rejetées par David Cameron et par les caciques du parti tory.

La proposition n'a en revanche pas laissé indifférents la soixantaine de députés conservateurs...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant