L'Europe se prépare au «Big Bang» des télécoms

le
0
INFOGRAPHIE - La consolidation du secteur est attendue dans les mois à venir. Les opérateurs fourbissent leurs armes.

L'histoire économique n'est-elle qu'un éternel mouvement de balancier? Les États-Unis ont ainsi tour à tour connu une explosion de leur géant des télécoms AT & T pour donner naissance à sept sociétés régionales, les «baby bells», afin d'ouvrir le marché à la concurrence. Aujourd'hui, le marché américain se concentre à nouveau, avec les fusions de T-Mobile USA et Sprint Nextel, et le passage de Sprint Nextel sous le contrôle du japonais Softbank.

En Europe, au nom de la concurrence, le marché des télécoms a lui aussi été libéralisé à la fin des années 1990 permettant l'émergence d'une myriade de nouveaux acteurs aux côtés des anciens «monopoles historiques». Résultat, il y a aujourd'hui quelque 140 opérateurs en Europe contre seulement quatre aux États-Unis et trois en Chine.

Fragilisés par la baisse de leur cours de Bourse et ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant