L'Europe se ligue contre les cancers rares

le
0
Au total, 2,5 millions d'Européens sont victimes de ces tumeurs variées dont la prise en charge reste très insuffisante.

Dans bien des pays, ils sont les oubliés de la cancérologie. Les patients atteints d'un cancer rare souffrent souvent d'un diagnostic tardif. Ils peinent à accéder à des centres de prise en charge spécialisés. Sans compter les difficultés pour participer à des essais cliniques, bénéficier d'innovations thérapeutiques... Face à ces injustices, des représentants de malades, médecins, chercheurs, sociétés savantes, institutions et laboratoires pharmaceutiques se sont unis pour mener une bataille à l'échelle européenne. Les actions de ce consortium, nommé European Action Against Rare Cancers, ont été présentées la semaine dernière au congrès annuel de la Société européenne d'oncologie médicale (ESMO) qui se tenait à Milan (Italie).

Formes rares de tumeurs des os, du cerveau, des glandes endocrines... Individuellement, chacun de ces cancers touche moins de trois personnes sur 100.000 par an. Mais au total, en Europe, plus de 2,5 millions de personne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant