L'Europe part en guerre contre l'évasion fiscale

le
0
La lutte contre le secret bancaire a été mise à l'agenda du prochain sommet européen, le 22 mai, à Bruxelles.

À l'échelle de l'Europe, c'est désormais une affaire de chefs d'État. Le prochain sommet de l'UE s'emparera du dossier brûlant de la fraude fiscale, attisé en France par les retombées de l'affaire Cahuzac et en Europe par les listes nominatives révélées par le forum Offshore Leaks.

«Il faut saisir l'élan politique» qui traverse l'Europe, a expliqué le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, en annonçant que l'évasion fiscale figurera à l'agenda du prochain sommet, le 22 mai prochain. Sur ce sujet, «nous devons parler d'une seule voix». L'évasion fiscale qui coûte quelque 1000 milliards d'euros par an à l'UE - en manque à gagner imposable - semble désormais faire l'unanimité des capitales contre lui. À un îlot de résistance près: Vienne.

En quelques semaines, l'anonymat des comptes bancaires au Luxembourg, en Autriche mais aussi ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant