L'Europe ne fait pas vibrer l'UMP

le
0

Les têtes de liste pour les élections de mai n'ont été approuvées que par 74% des conseillers nationaux. Pourtant, Jean-François Copé l'assure : «J'aime tellement l'Europe que j'en voudrais une autre». Le «oui mais» du conseil national de l'UMP à ses dirigeants Guaino écrit à Copé ses désaccords

En découvrant le résultat du vote sur les têtes de liste aux européennes des quelque 2000 participants au Conseil national, samedi, Jean-Pierre Raffarin a marqué une légère hésitation. Pourtant rarement à court de formules, l'ex-premier ministre a fini par le qualifier d' «important». 74% de oui, c'est peu. Une heure après à peine, les têtes de listes aux municipales allaient, elles, êtres approuvées par 91% des conseillers.

Ce manque d'enthousiasme s'explique sans doute en partie par les polémiques qui ont accompagné la désignation des «locomotives européennes». Henri Guaino a dit vendredi dans une lettre à Jean-François Copé tout le mal qu'il pensait du...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant