L'Europe fait chuter le cuivre

le
0
MATIÈRES PREMIÈRES HEBDO Au cours de la semaine du 7 novembre, le métal rouge a perdu plus de 5%, déçu par les annonces en Grèce et en Italie. L'or et le pétrole ont en revanche profité de la nervosité ambiante.

Cuivre et étain pas rassurés par la zone euro

Sur le LME, les opérateurs se sont montrés moins optimistes que leurs homologues des marchés actions, face aux évolutions politiques en Grèce et en Italie. Le nouveau premier ministre grec Lucas Papademos a pourtant constitué son gouvernement de coalition tandis que le parlement italien a adopté le train de mesures promises à l'Union européenne pour réduire la dette et relancer la croissance du pays. Un vote qui devait plus tard ouvrir la voie au départ de Silvio Berlusconi. Mais la poussée des taux de rendement des obligations italiennes a alimenté les incertitudes. Par ailleurs, les investisseurs constatent les premiers effets négatifs du ralentissement économique en zone euro. Le géant de l'aluminium Alcoa a annoncé une baisse de la demande dans cette région.

Résultat : le cuivre a encaissé une baisse de 5,03% en une semaine à 7450 dollars la tonne, sans profiter des signaux positifs envoyés depuis la Chine. Le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant