L'Europe et la justice, nouvelles victimes des attentats !

le
0
François Hollande, Manuel Valls, Christiane Taubira et Bernard Cazeneuve à l'heure des revirements politiques déchirants !
François Hollande, Manuel Valls, Christiane Taubira et Bernard Cazeneuve à l'heure des revirements politiques déchirants !

Les attentats du vendredi 13 novembre ont fait 130 morts et deux blessés graves pas encore répertoriés parmi les victimes : l'Europe et l'institution judiciaire. Selon les premiers éléments de l'enquête, deux des trois kamikazes du Stade de France sont des Syriens passés par la Grèce. Entrés sur le continent, ils ont pu se déplacer sans encombre pour gagner Paris, et accepter la mission mortelle qui leur a été confiée. Ont-ils été formés pour cela dans leur pays d'origine et missionnés pour semer la terreur comme c'est le plus probable ou ont-ils rallié au dernier moment cette funeste cause ? On ne le saura probablement jamais, mais le plus grave est qu'ils ont pu échapper à tout contrôle pour parcourir les 2 957 kilomètres qui séparent Athènes de Paris en voiture et passer une bonne demi-douzaine de frontières...

Voilà qui enfonce un clou supplémentaire dans le cercueil des accords de Schengen qui ont fait de la libre circulation des biens et des personnes une valeur cardinale. Selon l'agence Frontex, chargée de surveiller les frontières de l'Union européenne, 3 millions de migrants sont attendus d'ici à 2017... Sans jouer les Cassandre, difficile de ne pas imaginer que quelques centaines ne soient pas envoyés par l'État islamique pour semer la mort dans nos capitales. Face à cela, l'Europe est impuissante. Son cas s'aggrave quand on apprend que Salah Abdeslam a été tranquillement exfiltré de Paris vers la Belgique par des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant