L'Europe et l'Asie priées de fournir plus de casques bleus

le
0

par Louis Charbonneau et Michelle Nichols NATIONS UNIES, 8 novembre (Reuters) - Les Etats-Unis demandent aux pays d'Europe, l'Amérique latine et d'Asie de s'engager davantage dans les opérations de maintien de la paix de l'Onu, a déclaré vendredi l'ambassadrice des Etats-Unies aux Nations unies, Samantha Power. L'Onu a plus de 110.000 militaires et policiers déployés dans 16 opérations de maintien de la paix dans le monde en Afrique, au Proche-Orient, en Asie et à Haïti. "Les opérations de maintien de la paix de l'Onu sont de plus en plus financées par les pays développés et constituées par les pays en développement", a déclaré Samantha Power. "Ce n'est pas tenable et pas équitable. Cela ne produira pas les forces de maintien de la paix que les conflits d'aujourd'hui et notre sécurité nationale exigent." "Quand les Nations unies ont créé les casques bleus il y a 60 ans, il n'y avait pas de kamikazes ou d'engins explosifs improvisés", a-t-elle fait valoir lors d'un discours à l'American Enterprise Institute, un cercle de réflexion basé à Washington. Les forces de maintien de la paix doivent s'améliorer dans un certain nombre de domaines, a-t-elle énuméré en citant la lenteur du déploiement des troupes, leur "mobilité limitée" et leur "incapacité à affronter les agresseurs et à protéger les civils". Selon une étude interne à l'Onu datant du mois de mai, les militaires des opérations de maintien de la paix s'abstiennent régulièrement d'avoir recours à la force pour protéger les civils attaqués, et n'interviennent que dans 20% des cas, bien qu'ils aient l'autorisation du Conseil de sécurité. Les pays doivent faire plus, estime Samantha Power. "Nous encourageons les armées européennes, dont beaucoup sont en train de se retirer d'Afghanistan, à revenir aux opérations de maintien de la paix de l'Onu où elles jouaient un rôle très actif dans les années 90", a déclaré l'ambassadrice. Aux pays d'Amérique latine, elle demande d'envoyer leurs armées en dehors du continent américain. Quant aux pays d'Asie de l'Est, a-t-elle ajouté, doivent contribuer de façon pus importante au maintien de la paix; pour certains, ce sera la première fois. Début 2015, 700 casques bleus chinois devraient rejoindre une mission de l'Onu au Soudan du Sud. C'est la première fois, dit-on à l'Onu, que la Chine fournira un bataillon d'infanterie à une opération de maintien de la paix de l'Onu. Récemment, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a nommé une commission indépendante d'experts qui doit suggérer un certain nombre d'améliorations à apporter au opérations de maintien de la paix. Les Etats-Unis investissent pour leur part 110 millions de dollars pour améliorer les capacités militaires de six pays africains. Quant à d'éventuelles contributions des Etats-Unis aux opérations de maintien de la paix de l'Onu, Samantha Power a déclaré : "Nous étudions pour voir s'il y a des lacunes que les Etats-Unis seraient seuls en position de combler." (Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant