L'Europe envisage «toutes les options» contre Damas

le
0
Toutes les options sont à l'étude pour soutenir l'opposition syrienne selon les Vingt-Sept qui appuyent ainsi l'idée qu'une aide matérielle, voire des armes, pourrait être un jour fournie.

Envoyé spécial à Bruxelles

Les Vingt-Sept envisagent «toutes les options» pour aider les rebelles syriens à renverser le régime de Bachar el-Assad et à organiser la transition. Au moment où le Bundestag approuvait le déploiement de deux batteries de missiles Patriot à la frontière turco-syrienne, les Européens ont nettement haussé le ton à l'égard de la Syrie.

Maintenant que la guerre «tourne au désavantage» du régime, «l'objectif doit être de faire partir Bachar el-Assad le plus vite possible», a souligné François Hollande à l'issue du sommet de Bruxelles.

Le fait que «toutes les options» soient désormais sur la table, aussi bien pour aider les rebelles que pour «la protection des civils», est une façon d'envisager une levée, ou au moins un allég...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant