L'Europe enclenche enfin la première

le
0
L'Europe enclenche enfin la première
L'Europe enclenche enfin la première

Il était temps ! Neuf mois après la COP21, l'Union européenne s'apprête enfin à ratifier l'accord de Paris sur le climat. Sauf coup de théâtre, le Parlement européen devrait en effet donner son feu vert demain lors d'un vote à Strasbourg. Ce qui pourrait permettre au texte d'entrer officiellement en vigueur avant la fin de l'année. « Pour être applicable, l'accord doit en effet être entériné par au moins 55 pays représentant 55 % des émissions de gaz à effet de serre, explique Denis Voisin, porte-parole de la Fondation Nicolas Hulot. La première condition est déjà remplie, mais pas la seconde. »

 

Avec les 28 qui pèsent pour 12,1 % au total dans les émissions, le pari devrait bel et bien être relevé. Ce n'était pourtant pas gagné d'avance. « Négocier à 28 est toujours compliqué, souligne Amy Dahan, directrice de recherche émérite au CNRS. Certains Etats membres, dont la France et l'Allemagne, poussent pour une politique climatique ambitieuse, d'autres freinent des quatre fers car ils n'ont pas investi dans le renouvelable et dépendent encore des énergies fossiles. »

 

C'est le cas notamment de la Pologne qui exigeait des garanties sur la façon dont l'effort collectif serait réparti. Sauf que le temps pressait. Pour pouvoir prendre part aux décisions de la COP22 qui doit s'ouvrir le 7 novembre à Marrakech (Maroc), Bruxelles devait en effet faire le nécessaire avant le... 7 octobre. La pression était d'autant plus forte que la Chine et les Etats-Unis, suivis hier par l'Inde, avaient déjà montré l'exemple.

 

Pour des questions de calendrier, une procédure accélérée inédite a donc été mise en œuvre. « On salue ce sprint réussi », se félicite Denis Voisin de la Fondation Nicolas Hulot. « Cela témoigne d'une véritable ambition politique. Mais ce n'est qu'une étape. Le vrai enjeu désormais consiste à remporter le marathon des solutions concrètes. » Pour parvenir à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant