L'Europe, en tête dans la réduction des émissions de CO2, peut encore mieux faire

le
0
(NEWSManagers.com) - Les plus grandes sociétés européennes sont les plus impliquées au niveau mondial dans le reporting et la gestion des émissions de carbone, selon le rapport Carbon Disclosure Project (CDP) Europe 300 de 2010 publié le 9 novembre. Néanmoins, sur la base de la trajectoire actuelle fixée par les 300 premières sociétés européennes, l'Europe ne devrait toujours pas atteindre les plafonds d'émissions du système européen d'échange de quotas d'émission (EU-ETS) à l'horizon 2020. Si ces sociétés atteignaient leurs objectifs actuels, elles pourraient afficher une réduction moyenne des émissions de seulement 1,5% par an. Ces réductions sont inférieures à la baisse des émissions absolues dans le cadre de l'EU-ETS de 1,9% par an en moyenne sur 2013 à 2020, et jusqu'à 4,1% si l'Union européenne décide d'adopter l'objectif de 30% de réduction des GES (gaz à effet de serre) à l'échelle européenne.
L'analyse, menée par CA Cheuvreux, montre qu'alors que près de 80% des sociétés ayant répondu au questionnaire CDP ont fixé des objectifs de réduction d'émissions, la majorité de ces objectifs expireront à l'horizon 2012 et que moins d'un quart des sociétés fixent des objectifs au&" 8208;delà de 2015. Afin que les entreprises étendent ces horizons et atteignent les objectifs plus élevés requis, le rapport préconise un cadre réglementaire clair à long terme. Sur l'ensemble des secteurs d'activité, près de neuf sociétés sur dix reconnaissent les opportunités réglementaires qui émergent des politiques relatives au changement climatique.
Le rapport CDP Europe 300 de 2010, sponsorisé par le groupe AXA, soutient les récentes initiatives visant une meilleure collaboration et compréhension entre les dirigeants politiques et les entreprises dans la lutte contre le changement climatique, en vue de permettre une meilleure planification et d'encourager un niveau d'investissement suffisant dans les technologies permettant la réduction d'émissions de carbone et énergies renouvelables.
Siemens a atteint le meilleur score de l'indice CDLI (Carbon Disclosure Leadership Index) du CDP cette année. Le CDP a également mis en place l'indice CPLI (Carbon Performance Leadership Index). Dans cet indice, les sociétés affichant les meilleurs scores ont prouvé leur engagement vis&" 8208;à&" 8208;vis de leur stratégie, de l'établissement de plans de réduction d'émissions, de la gouvernance et de la communication avec les parties prenantes. Dans l'ensemble, les leaders en matière de reporting sont également les leaders en performance. 33 sociétés de l'indice Europe 300 ont obtenu des scores suffisamment élevés pour être incluses dans l'indice CPLI de cette année. Le secteur des services aux collectivités continue de surperformer en termes de reporting et le secteur des financières sousperforme à la fois en termes de reporting et de performance.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant